Comment fonctionne un mouvement mécanique ?

Pour ceux qui l’aurait oublié voici de quoi se rafraîchir la mémoire autour de notre mouvement 5401 en cour de montage et des six étapes de la chaîne cinématique.

Nous illustrons ce cas avec notre mouvement extra-plat automatique avec micro-rotor, Seed VMF 5401

1. Source d’énergie

La rotation du bouton de remontoir ou les mouvements du poignet du porteur fournissent l’énergie nécessaire au fonctionnement de la montre mécanique automatique.

Masse automatique

2. Accumulateur d’énergie

Un ressort enroulé dans le barillet stocke l’énergie pour le fonctionnement de la montre mécanique.

Barillet

3.  Comptage, transmission

Un ensemble de rouages amène l’énergie à l’échappement.

Rouage

4.  Distribution

L’échappement transmet l’énergie au balancier tout en comptant ses oscillations.

Echappement

5. Régulation

Le balancier et son spiral détermine la précision de la montre mécanique.

Balancier spiral

6.  Affichage

La vitesse de rotation de certaines roues permet d’entrainer les aiguilles au bon rythme.

Cadran de travail